Le taraudage d’un trou de grand diamètre

 

Il n’est pas possible de tarauder un grand diamètre avec un taraud. Pour réaliser ce taraudage, vous pouvez l’usiner sur un tour, muni d’une barre à fileter. Celui-ci est équipé d’un porte-outil sur lequel on monte une plaquette en carbure de tungstène. Pour les filetages métriques, vous disposez des plaquettes ISO et pour les autres normes, des plaquettes à filetage partiel à 60° (NPT, UNF, NPSM, ASNE, ANSI) ou à 55° (pour les pas Gaz, BSPT, BSW, BSF).

La réalisation de taraudages de grand diamètre

Un tour de mécanicien permet de réaliser des filetages intérieurs ou extérieurs car l’avance du chariot porte-outil peut être réglée proportionnellement à la vitesse de rotation. Pour obtenir un diamètre de filetage conforme au pas recherché et à la qualité dont vous avez besoin (exemple : 5H ; 6H …), vous devez effectuer quelques calculs préalables à partir des données disponibles :

Diamètre d’alésage et la circonférence du cercle Ø*π (m),

Vitesse de broche n (Tr/min),
Vitesse de coupe Vc (m/min).
Suivant les matériaux usinés, nous préconisons l’utilisation ou pas de plaquette munie d’un brise copeaux et d’un revêtement.

Le diamètre taraudage et le pas du filetage

Le trou à tarauder doit être porté au diamètre nominal (D) moins la valeur du pas (P). Pour cela, on utilise un grain d’alésage. Dans le cas de l’utilisation d’une plaquette à profil plein, le profil du filetage sera complètement formé et le sommet du filet sera arasé. Mais pour chaque pas il faudra employer une plaquette différente. Pour les grands diamètres (hors-normes), on choisit généralement un filetage métrique avec un pas de 2 mm. Pour une bonne étanchéité on préconisera un filetage à 55° comme par exemple le filetage gaz.

Tarauder un trou sur un tour

L’outil à tarauder est entraîne par la vis mère du tour, dont la rotation est synchronisée avec celle du mandrin, de manière à obtenir un sillon (filet) régulier. Il est usiné en profondeur en plusieurs passes successives. Le vernier indiquant le déplacement latéral du porte-outil indique également la profondeur de passe par rapport au zéro. Par contre, le zéro du vernier indiquant le déplacement longitudinal du porte-outil doit être réglé au fond du filetage avec la butée fixe. Ainsi, le zéro indique le moment où le filetage s’arrête et où il faut impérativement écarter l’outil et arrêter le moteur pour éviter que l’arête tranchante ne vienne buter contre le fond du sillon, c’est toute la difficulté de l’opération lorsqu’on utilise un tour non automatisé.

Calculer la vitesse de broche

La vitesse de la broche (n), ou vitesse de rotation de la pièce, est fonction de la matière à travailler, du diamètre de la pièce à usiner et de l’outil de coupe utilisé. Elle est donnée par la formule n = Vc / Ø*π .

L’info en plus

La vitesse de coupe (Vc) dépend de la matière à fileter et de l’outil utilisé. Par exemple, pour un outil de coupe en acier rapide, les valeurs indicatives sont les suivantes :

Fonte grise : 20 m/min
Acier courant : 25 m/min
Cuivre : 35 m/min
Bronze, laiton : 40 m/min
Aluminium, alliages : 80 m/min

Pas à pas

Étape 1

Réglez la vitesse de broche selon les caractéristiques du tour. Pour travailler un tube de fonte, on a calculé (selon la formule n = Vc / Ø*π) une valeur de 111 Tr/min, approchée à 150 Tr/min.

Étape 2

Serrez la pièce su r le mandrin 3 mors du tour. Pour une question de sécurité et de précision, la longueur de la pièce en porte à faux, c’est-à-dire dépassant du mandrin, ne doit pas être supérieure au double de son diamètre.

Étape 3

Positionnez l’outil à aléser, serré dans le porte-outil, aussi précisément que possible sur l’axe horizontal de la pièce. Pour cela, faites pivoter l’outil pour aligner le tranchant sur la contre pointe, repère efficace.

Étape 4

Alésez l’intérieur du tube à 58 mm, soit le diamètre nominal D (60 mm) moins le pas P (2 mm). Puis chanfreinez l’entrée du trou pour amorcer plus facilement le taraudage et le vissage ultérieur de la pièce à assembler.

Étape 5

Pour obtenir le pas recherché, mettez en place les pignons adéquats (ils règlent le déplacement du chariot ; reportez-vous à la notice du tour) de manière a obtenir un déplacement latéral de 2 mm pour chaque tour de mandrin.

Étape 6

Ouvrez le coffret du kit de taraudage et montez la plaquette pour le pas de 2 sur le porte-outil. Ces plaquettes triangulaires non affûtables comportent 3 arêtes égales, et peuvent pivoter lorsqu’une arête tranchante est usée.

Étape 7

Mettez à zéro le vernier du chariot latéral lorsque l’outil affleure l’intérieur alésé du tube, de manière a pouvoir arrêter précisément le filetage lorsqu’il aura atteint la profondeur recherchée de 2 mm.

Étape 8

successives de quelques dixièmes de mm. Écartez l’outil et actionnez en marche arrière en fin de course.

Retrouvez les produits de cet article :

COFFRET D’ALÉSAGE ET DE TRONÇONNAGE T&O – Réf.: 27857010
TOUR A METAUX SERIE OT2521000 1000 MM OTMT – Réf.: 92252040
KIT DE FILETAGE EXTÉRIEUR À DROITE T&O – Réf.: 27501000

 
 
Mentions Légales Conditions Générales Protection des données
Otelo