Conseil d’utilisation d’un extracteur de vis et goujons

Vous venez de casser une pièce filetée dans son taraudage, à cause d’un serrage trop important, à un filetage rouillé ou un choc en cisaillement ? Pas de panique, il existe une solution pour extraire la partie restante de son logement, sans abîmer le taraudage d’origine.

Système d’extraction de vis et goujons

A l’aide d’une perceuse à main, le système Drill Out permet d’extraire vis et goujons cassés. Le kit est composé de 4 extracteurs à utiliser en fonction du diamètre de la vis à extraire. L’extracteur ressemble à un foret dont le corps fileté permet le déplacement d’une douille conique. Le sens de rotation de l’extracteur fonctionne à l’inverse du sens habituel, anti-horaire.

Utilisation de l’extracteur Drill Out

On appelle pilote la partie d’une fraise non destinée à l’usinage, mais au guidage. Le pilote peut être simplement constitué par un cylindre lisse au sommet de la fraise, comportant parfois des goujures non tranchantes, ou par un petit roulement à billes qui permet de limiter le frottement et donc l’échauffement et le marquage des pièces. Grâce à son pilote, la fraise à lamer permet de centrer parfaitement le lamage dans l’axe de la vis. La fraise travaille en bout (son diamètre est toujours supérieur à celui du pilote) et les goujures latérales permettent l’évacuation des copeaux, particulièrement lors du chambrage.

Précautions à prendre pour extraire une vis ou un goujon cassé

La vis ou le goujon à extraire ayant déjà cassé dans son logement, agissez avec précaution ; laissez suffisamment de matière pour que la bague conique de l’extracteur Drill Out accroche bien sans fendre à nouveau la tige. Pour cela, utilisez un diamètre inférieur, centrez le plus précisément possible la pointe de l’outil, tout en maîtrisant la vitesse de la perceuse, son alignement et la force appliquée.

Info + pour une extraction plus facile

Pour faciliter l’extraction des vis cassées, qui sont très souvent rouillées, penser à enduire généreusement la pièce de dégrippant, si possible la veille de l’extraction.

Pas à pas

Étape 1

Dans tous les cas, la première opération consiste à aplanir la partie à extraire de la pièce support. Il est ainsi plus facile de la pointer en son centre, puis de la percer. Utilisez une lime plate ou une petite meuleuse d’angle.

Étape 2

Placez l’extracteur Drill Out du diamètre inférieur à celui de la vis à extraire dans le mandrin de votre perceuse. La bague conique étant relevée au maximum, amorcez le perçage dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Étape 3

Lorsque la profondeur de perçage a atteint la base de la bague conique, dégagez l’extracteur, puis vissez la bague de quatre à cinq tours vers l’extrémité du foret. Présentez l’extrémité du foret dans le perçage réalisé.

Étape 4

Vissez, toujours dans le sens antihoraire : cette fois ci, c’est la bague qui va s’accrocher dans la partie à extraire et l’entrainer avec elle. Le sens de rotation provoque le dévissage de la partie à extraire.

Étape 5

Si la perceuse manque de puissance ou pour exercer une pression mieux maîtrisée, il est possible de tourner le Drill Out à l’aide d’une clé. Cette solution augmente les chances de réussite, notamment en cas de fragilité de la pièce.

Étape 6

En cas d’échec de l’opération, il est parfois possible de souder à l’arc un écrou sur la partie à extraire, de façon à recomposer une tête de vis. Attention au diamètre de l’écrou qui ne doit pas dépasser celui de la vis.

Étape 7

Il ne reste plus qu’à dévisser l’ensemble à l’aide d’une clé plate. La chaleur dégagée par la soudure à l’arc provoque une dilatation du métal, ce qui facilite le dévissage.

Étape 8

Une dernière solution radicale consiste à détruire complètement la pièce à extraire par perçage, puis à tarauder le trou formé. Pour retrouver le diamètre initial, il est possible d’insérer une douille ou un filet rapporté.

Retrouvez les produits de cet article :

Mentions Légales Conditions Générales Protection des données
Otelo