Outillage professionnel et fourniture industrielle

0 800 33 11 11
du lundi au vendredi de 8h à 19h

Partager :
Point Conseil

Echelles, escabeaux, marchepieds

Législation et normes
Les échelles, escabeaux et marchepieds sont considérés comme des moyens d’accéder et de travailler en hauteur.
La norme EN 131
La norme EN 131 (Union européenne) s’applique, mais en l’absence de directive européenne, aucun marquage CE ne peut être appliqué sous peine de sanction pécuniaire. Elle définit des exigences de sécurité notamment sur la fabrication et la résistance. Des tests sont donc réalisés selon un cahier des charges. Ex : résistance des échelons, qualité du verrouillage, ...
Le décret 96 333
Le décret 96 333 (France) garantit que le produit est conforme aux exigences de qualité imposées par la Norme EN 131. Il impose également une exigence de traçabilité afin de connaître le site de production, la ligne de fabrication et le lot de matière. D’où l’existence de chiffres gravés sur les montants ou inscrits sur l’étiquette. Intérêt : en cas de problème le fournisseur sera très facilement retrouvé.
Le label français NF EN131
Le label français NF EN131, délivré par l’AFNOR, s’apparente à la preuve du respect des exigences imposées par le décret 96 333 et à la Norme EN 131. Des contrôles sont effectués par le laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE). Pour les distributeurs et les utilisateurs, le label constitue une assurance sur la qualité du produit et sur le respect des règles de sécurité en vigueur.
A noter : d’autres labels existent. Allemagne : délivré par le TÜV ; Belgique : décerné par AIB-Vinçotte Groupe.
Sécurité, anticipez les risques
Législation
Le Décret n°2004-924 du 1 septembre 2004 prescrit de nombreuses règles à respecter lors de l'utilisation des équipements de travail mis à disposition pour des travaux temporaires en hauteur. Il a ainsi entraîné la modification du Code du travail, notamment des articles R233-13-20 à R233-13-37.
Exemples : art. R233-13-37 du Code du travail. « L'employeur doit s'assurer que les échelles, escabeaux et marchepieds sont constitués de matériaux appropriés compte tenu des contraintes du milieu d'utilisation. Ces matériaux et leur assemblage doivent être d'une solidité et d'une résistance adaptée à l'emploi de l'équipement et permettre son utilisation dans des conditions adaptées du point de vue ergonomique. »
Des dispositions particulières applicables à l'exécution de travaux temporaires en hauteur et à certains équipements de travail sont fixés par le Décret n°2008-244 du 7 mars 2008. Consultez par exemple les articles R4323-63, R4323-81 à –88 et 4534-96 du Code du travail.
Le b. a.-ba de la sécurité
Ci-dessous, quelques recommandations à suivre. Bien qu’elles concernent les échelles, leurs applications ne sont pas exclusives, elles peuvent donc s’appliquer aux autres moyens d’accès en hauteur (escabeaux, marchepieds). Cette liste n’est pas exhaustive.
Entretenez régulièrement votre échelle et effectuez une vérification avant chaque utilisation. Un contrôle* annuel approfondi est recommandé par l’Institut National de Recherche et de Sécurité (l’INRS). Exemples* : présence de déformations sur les échelons ou sur les montants. Etat des patins antidérapants.
Les résultats doivent ensuite être conservés et consignés. Précision : ce contrôle peut être effectué par l’entreprise elle-même puisque aucun organisme ne reçoit d’accréditation officielle.
Les travaux temporaires en hauteur doivent être réalisés à partir d'un plan de travail conçu, installé ou équipé de manière à garantir la sécurité des travailleurs et à préserver leur santé. Le poste de travail doit permettre l'exécution des travaux dans des conditions ergonomiques.
Il ne faut jamais monter plus haut que la limite fixée par l’indicateur collé sur l’échelle.
Peu importe le poids maximum supporté par l’échelle, seulement une personne peut y monter à la fois.
Rester toujours dans l’alignement des montants afin d’éviter le renversement sur les côtés de l’échelle.
En appui, l’échelle doit dépasser d’un mètre la partie à franchir (schéma 1).
En général, l’inclinaison idéale d’une échelle est comprise entre 65° et 75°. Une inclinaison trop prononcée entraînerait le basculement de l’échelle vers l’avant. A l’inverse, une inclinaison insuffisante conduirait à son basculement vers l’arrière.
Sécurisez le périmètre de l’échelle pour éviter les accidents lors de la descente (schéma 2).
Une échelle ne doit jamais être placée devant un passage ou une porte (sauf si elle est verrouillée par vos soins).
Note : comment transporter une échelle ?
Sur une voiture : la galerie (cadre métallique fixé sur le toit) doit être adaptée et l’échelle solidement maintenue. A l’avant, elle ne doit pas dépasser le devant du capot de la voiture. A l’arrière, le dépassement est limité à 1 mètre et des dispositifs réfléchissants et lumineux doivent être appliqués.
A pieds : le déplacement se fait à l’épaule, l’échelle baissée vers l’avant.
Bien choisir son produit
Fréquence d’utilisation
Pour choisir une échelle, un escabeau ou un marchepied, il suffit de connaître ses besoins. Plus la fréquence d’utilisation du produit sera importante, plus le choix portera sur un produit robuste comprenant davantage d’accessoires pour un confort accru.
Si pour les escabeaux et les marchepieds, l’intensité d’utilisation suffit à définir le choix du produit, deux autres éléments sont nécessaires au choix d’une échelle adaptée.
L’existence d’un appui
L’existence d’un appui détermine le type d’échelle. Ainsi, une simple échelle suffit lorsqu’il est possible de la poser contre un mur, dans le cas contraire une échelle transformable ou pliante articulée sera nécessaire (auto-stable).
La hauteur de travail souhaitée
La longueur de votre échelle détermine la hauteur à laquelle vous pouvez accéder. Pour vous aider, voici un tableau donné à titre indicatif :
 
outils coupants       outils coupants a plaquettes indexees       accessoires de machines outils       éléments d'assemblage, montage et standards       aciers et matériaux       abrasifs, limes et outils d'ébavurage       machines - outils       transmission et roulements       mesure et contrôle       outils à main et electro-portatifs       soudage et brasage       fluides, air comprime, lubrification       lubrifiants, produits chimiques et equipements de graissage       travail du bois       éléments de fixation       colles, peintures et mastics       hygiene et securite       manutention expéditions levage       équipements éléctriques       équipements de stockage       fournitures et equipements de bureaux       documentation technique