Outillage professionnel et fourniture industrielle

0 800 33 11 11
du lundi au vendredi de 8h à 19h

Partager :
Point Conseil

Ciseaux à bois

Présentation
Les ciseaux à bois sont utilisés en menuiserie et ébénisterie, notamment le bédane. Ils sont généralement constitués d’une lame en acier trempé (traitement thermique renforçant la dureté de l’acier) fichée (enfoncée) dans un manche (souvent en bois). Une virole (un anneau plat en métal) se trouve sur le bout du manche afin d'empêcher qu’il ne se fêle ou qu’il ne s'abîme. Les dimensions des lames varient de 150 à 200 mm, pour une largeur de 2 à 50 mm. La lame est dotée d’une extrémité taillée en biseau, c’est à dire de manière oblique et non pas en angle droit (de 20 à 30°). La partie plane de la lame, appelée « planche », doit être bien lisse afin d’assurer un bon tranchant de l’outil. Il faut donc veiller à son entretien.
Application
Le ciseau à bois permet d’effectuer des petites coupes :
- Découpe d’un angle en arrondi.
- Ajuster et mettre au point des tenons.
- Ebarber une partie de bois qui a été sciée, pour une meilleur finition.
- Réaliser des entailles.
- Accomplir un chanfreinage sur une arête vive d’une pièce de bois.
Plus spécifiquement, le bédane permet l’exécution d’assemblage, par exemple :
- Le mortaisage qui permet d’effectuer, dans une pièce de bois, un emplacement destiné à recevoir un tenon.
- Equarrir pour obtenir une forme parallélépipède rectangulaire ou carrée.
- Des entures mi-bois peuvent être fabriqué pour permettre l’assemblage de deux pièces de bois mis bout à bout.
Utilisation
Pour assurer une sécurité et un travail impeccable, la pièce de bois doit être fixée sur un plan de travail. Ce dernier doit être réglé à une hauteur permettant un confort de travail optimal.
Il est possible d’utiliser l’un des deux cotés de la lame selon le travail souhaité :
- La planche de la lame permet d’éviter que le tranchant ne rentre dans le bois.
- La partie biseautée permet de travailler en milieu de panneau.
Deux positions sont possible pour travailler avec un ciseau à bois :
- En travaillant à l’horizontale : une main doit tenir le manche afin de l’orienter et pour fournir la force nécessaire à la coupe. La seconde main se place sur la lame afin de guider et de contrôler la coupe. Notons qu’en étant en appui sur le bois, l’index permet de bien contrôler l’avancée de la coupe.
- Pour un travail à la vertical : votre corps doit se tenir vers l’avant, l’épaule au-dessus de l’outil (pas le cou).
Pour éviter les problèmes de dos, il est conseillé de fléchir légèrement ses jambes et de mettre ses coudes contre son corps. Cela permet également de garder l’équilibre au cas où l’outil glisserait.
Le ciseau à bois ne permet pas un grand enlèvement de matière, il faut au contraire procéder de manière successive, en retirant (levant) des copeaux fins.
L’utilisation d’un maillet, sorte de marteau à deux têtes destiné au travail du bois, peut être nécessaire, notamment en cas de creusage ou de mortaisage. Cela permettra d’accroître la force de coupe du ciseau à bois, en frappant le manche de ce dernier.
L’affûtage
Il est primordial que la lame du ciseau de bois soit affûtée. L’affûtage s’effectue sur la face en dépouille de l’outil (face coupante). L’angle d’affûtage désigne l’angle que forme la planche et le biseau de l’outil. On distingue comme angle :
Moins de 25° : approprié aux travaux de finition.
25° : pour les travaux usuels.
De 25° à 30° : destinés aux travaux lourds.*
Le biseautage permet de réaliser le biseau de l’outil en se servant soit d’un système d’affûtage à l’eau, soit d’un touret d’affûtage. Dans ce dernier cas, il faudra également procéder à l’affinage du biseau par l’intermédiaire d’une pierre d’affûtage afin d’effacer les traces de meulage et obtenir ainsi un tranchant de qualité.
Souvent, comme la matière de la lame est en acier carbone, on trouve du morfil après l’affûtage. Il s’agit d’un excédent de métal qu’il faut enlever grâce entre autres à un feutre ou un cuir à démorfiler (assure un excellant tranchant).
Afin de régler rapidement et parfaitement l’angle d’affûtage, il existe des systèmes de gabarits.
Recommandations
- Le port d’une paire de lunette de protection et de gants anti-coupure est préconisé.
- Utilisez un ciseau à bois approprié au travail à réaliser, possédant une taille et une forme adaptée. Le travail sur du métal n’est pas permis.
- Vérifiez que le manche du ciseau est en bonne état et que la lame est bien affûtée. Par ailleurs, l’examen de la pièce à travailler est conseillé afin de déceler la présence d’agrafes, de nœuds (partie plus dure et sombre dans le bois) ou d’objet métallique (clous, vis…)… Rappelons, dans ce dernier cas, que l’utilisation du ciseau à bois comme levier est à proscrire.
- Rangez votre ciseau dans un étui ou un « rouleau de rangement » pour une protection et une longévité renforcée.
 
outils coupants       outils coupants a plaquettes indexees       accessoires de machines outils       éléments d'assemblage, montage et standards       aciers et matériaux       abrasifs, limes et outils d'ébavurage       machines - outils       transmission et roulements       mesure et contrôle       outils à main et electro-portatifs       soudage et brasage       fluides, air comprime, lubrification       lubrifiants, produits chimiques et equipements de graissage       travail du bois       éléments de fixation       colles, peintures et mastics       hygiene et securite       manutention expéditions levage       équipements éléctriques       équipements de stockage       fournitures et equipements de bureaux       documentation technique